mardi, octobre 27, 2020

Carte bancaire prépayée : Notre comparatif pour trouver la meilleure !

Cochon

La carte prépayée est un outil de paiement intéressant pour de nombreuses utilisations. Elle peut permettre de remplacer ou compléter un compte bancaire traditionnel. On peut l’utiliser pour faire des achats sur internet sans risque, pour mieux gérer nos finances en évitant des dépenses superflues, ou pourquoi pas pour apprendre à nos enfants à gérer leur argent de poche.

Dans ce comparatif, je vous propose ma sélection des meilleures cartes bancaires prépayées. Vous découvrirez des tests complets, ainsi que des avis détaillés pour chacune d’elles. Je vous donne ensuite quelques conseils pour bien choisir une carte prépayée adaptée à vos besoins.

Comparatif des cartes bancaire prépayées

Qui ? Paytoppaytop logo Viabuy viabuy avis Veracarte veracarte avis PSC Mastercard Sogexia sogexia Veritas Card veritas card avis Transcach transcash avis
Prix d'achat 20 €
validité 1 an
69,90 €
validité 3 ans
Gratuit À partir de 9,90 €
validité 1 à 3 ans
9;90 €
validité 3 ans
29,90 €
validité 1 an
9,90 €
validité 2 ans
Frais de gestion annuels Gratuit 19,90 € Gratuit 24 € Gratuit Gratuit 12 €
Frais de chargement par virement 0,5 % Gratuit 2 % 2 % 2,49 % 3 %
Chargement carte bancaire 1 % 1,75 % entre 0,5 % et 10 % 4 % 2,5 % 3 %
Chargement par coupon 7 % Entre 4 et 7 % Entre 5 et 7 %
Retrait DAB 0,8 % 5 € par retrait 0,5 % 1 € par retrait 1 € 2,50 € 1,50 €
Application
Doc

Carte bancaire prépayée : Tests et avis

Paytop

Vous n’imaginez pas utiliser une carte prépayée sans avoir une application smartphone associée ? Alors Paytop va forcément vous intéresser. On peut gérer notre carte facilement, ainsi que celles de tous les membres de la famille, depuis une application pratique et bien pensée. On s’approche clairement d’une néobanque puisqu’il est possible de recevoir directement des virements sur notre compte carte. On peut même faire des virements vers d’autres comptes, ce qui est assez rare.

Du côté des tarifs, les cartes prépayées Paytop frappe fort, avec une cotisation à 20 € et des frais de rechargement très bas. C’est une carte prépayée française, ce qui nous assure des facilités de paiement aussi bien sur le net que dans les boutiques physiques. Pour la recharge, on passe obligatoirement par un virement, il n’y a pas de coupons chez les buralistes.

L’ouverture d’un compte se fait très facilement, on peut payer et gérer notre argent en 46 devises différentes, avec des frais tout à fait raisonnables. Bref, c’est une carte prépayée qui fait bien le job, et qui se démarque vraiment avec son application smartphone permettant une gestion très agréable.

 

Viabuy

viabuy testC’est clairement l’une des cartes prépayées les plus intéressantes du marché, tout simplement parce qu’on peut l’utiliser sans quasiment aucuns frais. Les virements pour recharger notre compte carte ne coûtent absolument rien, ce qui nous fait forcément économiser beaucoup d’argent sur une année. L’investissement de départ est au-dessus de la moyenne, c’est une carte assez chère au début, mais sur le long terme elle est imbattable.

Bien sûr, il faut l’utiliser intelligemment. Ce n’est pas une carte faite pour dépenser de l’argent dans d’autres devises, les frais sont élevés, ni pour retirer à un DAB, c’est très cher, mais si on reste dans les clous, pour des commandes sur internet ou pour payer le restaurant ou de nouvelles chaussures en France, alors on ne paye quasiment rien chaque mois.

Depuis peu, Viabuy propose une application, très claire et vraiment agréable à utiliser. C’est parfait pour gérer une ou plusieurs cartes. Viabuy est clairement une des cartes prépayées à avoir si on reste en Europe et qu’on ne souhaite jamais avoir de liquide sur soi. D’ailleurs, les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les cartes prépayées Viabuy.

 

Veracarte

veracarte avisC’est une carte prépayée très différente de ses concurrentes. Lorsqu’on la recharge, on achète des matières précieuses, comme l’or, l’argent ou les diamants. Cela permet d’investir sur l’or lorsqu’il baisse et de payer avec notre carte quand il est au plus haut. Si on gère bien les taux de change entre l’or et l’euro, alors on va forcément faire des économies en utilisant cette carte.

La carte se recharge par virement ou par paiement à l’aide d’une autre carte bancaire. Les frais de chargement sont tout à fait raisonnables, notamment si on reste en or, on trouve des frais bien plus bas que si on achète de l’or réel. On peut utiliser la carte Veracarte comme un moyen de paiement classique, et il n’y a pas de limite à l’utilisation. Même les retraits en DAB ne coûtent pas cher, et il n’y a aucuns frais supplémentaires si on utilise la carte avec d’autres devises.

On adore l’application mobile qui permet de gérer facilement notre compte et de passer d’une matière précieuse à une autre en quelques clics. La sécurité est optimale, même en cas de crash bancaire. Si l’argent peut être perdu par les banques, votre or reste dans un coffre attitré, sans risque de perte.

 

Transcash

carte prepayee pas cherC’est l’une des cartes prépayées les moins chères du marché ! Pour moins de 10 €, vous avez deux cartes prépayées, avec des frais de 12 € par an pour chaque carte. Vous pouvez acheter ce pack directement chez un buraliste, et donc utiliser la carte dans la journée. Ouvrir un compte est vraiment très simple et il ne vous rien demandé de particulier. Que vous n’ayez aucun revenu ou que vous soyez en interdit bancaire, vous pouvez accéder à une carte prépayée Transcash.

Les tarifs sont en revanche assez conséquents. Il y a plusieurs méthodes avec des coupons ou des virements, mais ce n’est jamais avantageux. Transcash est facile à obtenir, mais si on l’utilise beaucoup, elle nous coûte relativement cher.

Les retraits au DAB restent corrects, avec 1,5 € par retrait, mais c’est tout de même un peu plus que la plupart des cartes prépayées concurrentes. Au final, Transcash n’est pas une solution super avantageuse, mais c’est tellement simple de l’obtenir qu’on ne peut pas se plaindre. Ça peut être une carte sympa pour faire des achats ponctuels sur internet par exemple.

 

PCS Mastercard

PCS Mastercard carte prepayeeSi vous souhaitez obtenir une carte bancaire prépayée très rapidement, en quelques clics, même si vous êtes en interdit bancaire, alors PCS Mastercard est un excellent choix. L’investissement de départ n’est pas cher du tout, et en quelques minutes vous pouvez acheter et charger votre carte. Pour moins de 20 €, on peut avoir une carte valide pour 3 ans, on trouve difficilement moins cher.

Les frais de chargement sont cela dit un peu élevé, mais on a plusieurs possibilités, dont celle d’acheter un coupon chez un buraliste, et donc de mettre notre argent liquide facilement en lieu sûr. On peut également effectuer un virement directement vers notre compte en passant un simple appel, c’est plutôt pratique.

Au final, c’est une carte prépayée intéressante pour recevoir un salaire ou des prestations sociales, c’est gratuit, et qu’on souhaite retirer de temps en temps sur un DAB. Les retraits ne coûtent que 1 €, ce qui est bien moins cher que la plupart des services concurrents. Enfin, une application mobile nous permet de contrôler facilement notre compte, ce qui est forcément un atout pour les personnes connectées.

 

Sogexia

C’est une carte prépayée fiable, facile à obtenir et qui se rapproche vraiment beaucoup de l’utilisation classique d’une carte bancaire lambda. L’ouverture du compte ne prend que quelques minutes, on ne vous demande aucun justificatif de revenu, et vous n’avez même pas besoin d’avoir un autre compte bancaire ailleurs. Cependant, les rechargements de la carte se font uniquement par virement ou par paiement par carte.

Sogexia nous permet d’obtenir un IBAN et ainsi de recevoir des virements, un salaire ou des prestations sociales. Les frais sont dans la moyenne, avec notamment des frais de retrait en DAB de seulement 1 €. C’est recharger son compte qui est le plus cher, et également payer dans des devises étrangères. Ce n’est clairement pas une carte prépayée pour les voyageurs.

Sogexia c’est donc la simplicité, avec des services assez complets et la possibilité pour n’importe qui d’ouvrir un compte très rapidement. Une application est bien de la partie pour gérer au mieux l’argent sur notre carte, et on pourra gérer plusieurs cartes en même temps. Des frais un peu élevés, mais un outil de paiement fiable et efficace.

 

Veritas Card

veritas card avisEn quelques minutes, on ouvre un compte avec un IBAN dédié et on peut recevoir des paiements ou des virements. Veritas Card permet à un même compte de gérer jusqu’à 4 cartes, ce qui est forcément intéressant pour une utilisation en famille, notamment pour gérer l’argent de poche des enfants. L’utilisation est pratique, même si on regrette un peu de ne pas trouver d’application mobile.

Second regret au niveau des tarifs, qui sont tout de même un peu violents… À chaque rechargement, on paye, que ce soit un virement ou bien l’achat de coupon. Il n’y a en revanche pas de frais de gestion à l’année, du coup, si on l’utilise assez peu, cette carte est assez intéressante. Dommage que les retraits en DAB soient aussi élevés (2,50 €).

C’est un excellent choix pour une utilisation ponctuelle sur internet ou pour payer dans certaines boutiques physiques. Veritas est en tout cas une compagnie très fiable, on sait que notre argent est en lieu sûr et qu’il ne sera jamais bloqué lorsqu’on en aura besoin. On apprécie aussi le design de la carte prépayée, vraiment très classe.

 

Pourquoi utiliser une carte prépayée ?

La carte prépayée coûte toujours plus cher que la carte bancaire classique d’une néo-banque. Pourquoi donc utiliser ce système de paiement ? Il y a plusieurs raisons à ça, certaines liées à une situation particulière, d’autres à un besoin de simplicité.

Pour les paiement sur internet

Même si les systèmes de sécurité se renforcent toujours sur internet, le risque zéro n’existe pas et des hackers par milliers cherchent vos informations et vous voleront sans aucun remord s’ils en ont l’occasion. Une carte prépayée vous permet de régler sur internet sans mettre en péril tout l’argent que vous avez sur votre compte bancaire usuel.

Lorsque vous avez une commande à passer sur un site internet, vous charger votre carte prépayée du montant de l’achat, et vous réglez avec cette dernière. Même si un pirate informatique accède aux données de votre carte prépayée, il n’y aura rien à prendre dessus ou très peu.

Pour une meilleure gestion de vos dépenses

Parfois, avec un compte bancaire classique, on dépense plus que ce que l’on devrait. La carte dit oui, on ne vérifie pas notre compte et on commande pour finalement se retrouver à découvert à la fin du mois.

Avec une carte prépayée en plus, on peut tout simplement allouer au début du mois l’argent qu’on peut dépenser pour le mois en cours. Par exemple, si vous gagnez 2000 € par mois, vous avez 500 € de loyer, 70 € d’électricité, 250 € de nourriture, 350 € de crédit pour la voiture et 100 €, et environ 200 € pour les assurances ou autre, il vous reste environ 500 € pour les dépenses plus futiles.

Vous pouvez alors mettre ses 500 € sur votre carte prépayée, et quand c’est fini, c’est fini ! Vous évitez alors les découverts, et vous pouvez même faire en sorte de mettre plus facilement quelques économies de côté. La carte prépayée est réellement un bon outil pour contrôler vos dépenses.

Gérer l’argent de poche des enfants

La carte prépayée est également un bon moyen pour les enfants d’apprendre à gérer leur argent, même à partir de 12 ans. Il y a généralement une carte mère, qui peut recharger d’autres cartes prépayées secondaires. Ainsi, les parents peuvent effectuer chaque semaine un petit virement, que leurs enfants auront la possibilité d’utiliser pour payer leurs transports en commun afin de se rendre à l’école, ou bien leur goûter.

Si à la fin de la semaine, ils n’ont plus rien pour se payer quelques bonbons, c’est tant pis pour eux ! Les parents gardent ainsi un œil sur les dépenses de leurs enfants, tout en leur laissant une certaine liberté de gestion.

Pour les personnes en interdit bancaire

Se retrouver interdit bancaire est une situation très délicate, et on a pourtant souvent besoin d’une carte de paiement et d’un compte pour recevoir un salaire ou des prestations sociales, mais aussi pour payer tous les services qu’on ne peut régler que par virement ou par CB.

La plupart des cartes prépayées s’obtiennent sans aucune vérification. Il n’y a de toute façon aucun risque pour le prestataire puisqu’une carte prépayée ne permet aucun crédit, ni aucun découvert. C’est cela dit souvent assez contraignant d’utiliser une carte prépayée pour toutes nos opérations financières, puisque les frais sont relativement élevés.

Une solution de secours

Si vous n’avez qu’une seule carte bancaire, alors vous n’êtes pas à l’abri d’un problème, notamment à l’étranger. Vote CB peut être bloquée, et vous n’avez alors plus aucun moyen de paiement. Il arrive aussi très souvent qu’on atteigne le plafond de retrait ou de paiement pendant les vacances et qu’on ne puisse plus accéder à notre argent.

La carte prépayée vous évite ce genre de problème. C’est une solution de secours facile et rapide à mettre en place. Même quelques jours avant votre départ, vous pouvez obtenir une carte prépayée.

Pour une utilisation à l’étranger

Certaines cartes prépayées proposent des tarifs intéressants pour les paiements ou les retraits en dehors de la zone euro. Si votre banque vous ponctionne 2 ou 3 % voir plus à chaque retrait, avec peut-être un taux de change particulier, jamais à votre avantage, alors une carte prépayée peut vous permettre de faire des économies.

Attention toutefois à bien choisir votre prestataire, certaines cartes ne sont pas du tout avantageuses lorsqu’on sort de la zone euro. D’autres sont au contraire particulièrement intéressante, parfois sans aucuns frais supplémentaires, et un taux de change aux taux interbancaire classique.

Gérer un budget bien précis

Certains utilisent la carte prépayée pour la gestion d’un budget bien précis. C’est souvent le cas des gamers (jeux vidéos), des joueurs de poker ou autres machines à sous. Tous les mois, ils mettent la somme allouée maximale pour leur passion, ce qui leur permet de ne pas dépasser et de ne pas se mettre dans le rouge.

Évitez d’avoir trop de liquide sur vous

Vous avez peut-être un travail particulier, sur les marchés ou autre, et on vous paye souvent en liquide. Une carte prépayée peut vous permettre le dépôt de liquides en toute discrétion, afin de gérer plus facilement l’argent.

Cela peut aussi vous permettre de faire un achat de plus de 1000 €, puisque les achats au-dessus de ce montant doivent se faire obligatoirement avec une carte bancaire ou un chèque. La carte prépayée est évidemment un outil intéressant pour quelques escrocs cherchant à détourner le fisc ou à blanchir de l’argent sale, c’est pourquoi au-delà de certains montant vous ne pouvez plus garder l’anonymat.

Comment choisir sa carte bancaire prépayée ?

Avant de commander ou d’acheter dans le commerce, une carte bancaire prépayée, il faut se poser quelques questions. En effet, même si elles se ressemblent toutes dans leur utilisation, il y a des différences importantes d’un produit à un autre.

Quelle situation et quelle utilisation ?

C’est la première question qu’on doit se poser. Comment souhaitez-vous utiliser votre carte. Certaines sont mieux adaptées à une situation d’interdit bancaire, d’autres permettent d’ouvrir un compte en quelques minutes et de payer sur un site internet dans la foulée, d’autres encore donnent la possibilité d’avoir jusqu’à 4 cartes gérées par le même compte, ce qui est forcément un point fort pour des parents souhaitant contrôler un peu l’argent de poche de leurs enfants.

Il faut vraiment prendre le temps d’analyser un peu les différentes possibilités et les offres des prestataires pour choisir un outil de paiement adapté à vos besoins.

C’est encore plus vrai si vous aimez voyager et que vous cherchez une carte prépayée qui ne vous assassine pas avec des frais de change élevé. Peut-être également que vous avez besoin de payer souvent en liquide, et dans ce cas il faut être sûr d’avoir un nombre de retraits illimités et surtout de ne pas payer trop de frais à chacun des retraits effectués.

Les possibilités de chargement

Il y a des cartes prépayées qui nécessitent forcément d’avoir un compte en banque pour effectuer des virements, ou des paiements directement par carte bancaire, pour charger la carte prépayée. D’autres fonctionnent à l’aide de coupons qu’on peut acheter chez les buralistes ou parfois à la caisse de quelques grandes surfaces.

Tout dépend donc de votre situation bancaire et des solutions que vous préférez. En effet, on peut avoir un compte bancaire classique, mais avoir des rentrées en argent liquide importante et donc préférer l’achat de coupon directement. D’autres au contraire, vont préférer effectuer un virement de puis l’application mobile de leur banque pour charger une carte prépayée, afin de faire des achats sur internet en toute sécurité.

Les tarifs

C’est évidemment un critère très important, qui dépend surtout de votre utilisation de la carte. Toutes les cartes prépayées vous permettent de payer avec votre carte sans le moindre frais, que ce soit sur internet ou dans une boutique physique. La différence se joue ailleurs et notamment sur les chargements.

En effet, si certaines cartes permettent des chargements à l’aide de coupons, pour transformer de l’argent liquide en argent dématérialisé, cela à toujours un coût. On peut payer parfois plus de 7 % sur chaque virement.

Parfois les frais de chargement sont très bas, mais c’est la carte qui est relativement chère, ainsi que les frais de gestion du compte. Il est réellement crucial de jeter un œil sur les tarifs de chaque carte prépayée.

Certaines cartes prépayées ne coûtent presque rien à l’utilisation si on ne retire jamais de liquide et qu’on ne fait que des virements pour recharger, mais la note va exploser si on commence à faire des paiements en dehors de la zone euro, ou qu’on retire directement à un DAB.

Soyez donc vigilent, commencez par vérifier le prix d’achat de la carte et les frais de gestion annuels. Il est parfois préférable de payer cher au départ, avec des frais de gestion un peu élevé, et d’avoir des chargements qui ne coûtent presque rien et des taux de change très bas. Tout dépend de la fréquence d’utilisation de la carte prépayée.

Les plafonds des cartes prépayées

C’est un critère qui peut avoir son importance. Certaines cartes prépayées n’ont que très peu de limites, avec des virements ou des retraits importants dans une journée, alors que d’autres n’autorisent qu’un certain montant maximum par carte et une utilisation limitée.

Avant de commander votre carte prépayée, pensez à vérifier qu’elle est adaptée aux sommes qui vont transiter sur votre compte, et que vous n’aurez pas de problème à payer d’un coup des billets d’avion, un bijou, une voiture d’occasion, trop chère pour la carte.

L’application mobile

C’est pour moi un critère de choix important, puisque désormais la gestion d’un compte via notre smartphone me semble trop pratique pour s’en priver. De plus en plus de cartes prépayées ont une application pour gérer notre argent facilement et contrôler les dépenses, mais ce n’est pas le cas de toutes.

Évidemment, si vous n’avez pas de smartphone ou que vous l’utilisez très peu, ce critère n’a pas d’importance. Pour tous les autres, vous apprécierez de pouvoir contrôler à tout moment votre solde pour vous assurer que vous avez suffisamment d’argent pour une commande. C’est également pratique pour charger et gérer plusieurs cartes.

Le service client

Évidemment, le service client a toujours une certaine importance lorsqu’il s’agit de gestion d’argent. S’il y a un problème, on aime pouvoir contacter quelqu’un qui puisse nous expliquer comment le résoudre.

Bien sûr, lorsqu’on est français, on apprécie souvent d’avoir un support client français et des interlocuteurs qui parlent la même langue que nous. On aime aussi avoir plusieurs moyens de les contacter, que ce soit le téléphone, le mail, le chat, ou les réseaux sociaux.

C’est pour ces raisons que je vous parle des différents services clients de chaque carte prépayée que j’ai pu tester. J’ai pris le temps de les joindre pour leur poser des questions simples et voir le temps de réaction ou l’accueil qui nous est réservé. Sur chaque page de test, vous trouverez donc un petit paragraphe sur le support client.